04 octobre 2009

La LO2M

Le matin, pas grand monde n'est très au point. Sauf Bree Van de Kamp mais elle est pas humaine. On est dans le brouillard, mal latéralisé, on se traîne sans but, perdu entre la couette et la douche dans une lutte sans fin contre la gravité et la force centrifuge. Prendre son petit déjeuner, avec les yeux dans le pâté et les neurones parties quelque part aux antipodes, relève de l'acte de bravoure épique.
C'est dans ce contexte entre le sommeil et l'éveil complet, que prend place, insidieusement et très mesquinement, la LO2M : la Ligue des Objets Malfaisants le Matin.
Cette ligue comprend de nombreux adeptes, de toute nature : les objets posés sont les plus traîtres, prenant un malin plaisir à tomber, et rouler sous les placards. Les pires sont les objets transparents, qui ont pernicieusement attendu que les lunettes soient ôtées pour aller disparaître, se confondant avec le sol. La ligue s'étend aux puissances naturelles avec l'eau, qui en partenariat avec la chaudière décide que ce matin il n'y aurait que de l'eau froide.

f376978e085ba308d1325d90a15ac40f

Cette chose est malfaisante, elle fais souffrir les gens par plaisir... Regardez ses crocs !

Il y a ces boîtes à mouchoirs qui complotent pour être vides en même temps, la bouteille de lait qui ne contient même plus assez pour remplir un quart de bol et vous oblige à descendre à la cave, et surtout le terrible collant, le plus dangereux de tous. Celui qui vous fait perdre du temps alors que vous êtes en retard, celui qui file entre vos doigts, s'accroche à un ongle ou à n'importe quoi de pointu qui passe dans un rayon de deux mètres. Le collant est un ennemi.
Enfin, vous avez compris le concept de la LO2M : être sadique, faire perdre du temps, rendre le matin encore plus douloureux, et le souvenir de l'oreiller encore plus nostalgique...

Posté par Mrs McAvoy à 20:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur La LO2M

    Pire que le collant : les bas ! (entre autres parce qu'ils coutent plus cher...) et en plus, comme par hasard, tu file la dernière paire qui te restait...

    Posté par Froz, 11 octobre 2009 à 19:29 | | Répondre
Nouveau commentaire